Titre_blanc
Beevy Jalma, auteure   et animatrice d 'ateliers d 'écriture
Logo_site_p
plblanche
Encrier_1
Mes ateliers

« Un texte est de la pensée filtrée »

Stephen King, Écriture, Mémoires d’un métier


Un atelier d’écriture, c’est quoi ? 


Un atelier d’écriture est un lieu réunissant des personnes ayant le désir d’écrire.

Le respect, l’écoute et la bienveillance constituent un préalable et un socle essentiel au bon déroulement d’un atelier.

Les ateliers que je propose se construisent différemment s’ils s’adressent à des particuliers ou à des groupes de professionnels. Dans les deux cas, il s’agit d’atelier d’écriture créative.

Auprès de particuliers, les ateliers partent d’un thème, d’un auteur, de citations ou d’extraits d’ouvrages. En préambule, j’explique la genèse de l’atelier. Comme dans un roman, nous partons ensemble d’un point A et arrivons à un autre point, inconnu pour tous en début de séance. Sur ce chemin, j’accompagne les écrivants en proposant différents échauffements et pistes d’écriture qui les mèneront vers une production finale. [ Cliquez ici, pour accéder à des textes issus de mes ateliers ]

A ce moment de l’atelier, chaque participant se retrouve seul à écrire, dans un temps donné, au sein du groupe. Quel que soit son rapport à l’écriture, par le déploiement que constitue l’acte d’écrire, chacun peut trouver sa place, sa voix et son style. Dans ces situations, l’intime peut être convoqué ou émerger sans pour autant être impudique. En effet, la force de l’écriture réside aussi en cela, « convertir », comme disait Marguerite Duras « l’intérieur en extérieur » et laisser surgir « l’inconnu qu’on porte en soi ». Lors des séances, différentes formes peuvent être explorées (récit, poésie, correspondances...), pourvu que l’écrivant accepte de s’y essayer. Enfin, arrive le temps de restitution des textes par la lecture à voix haute où chacun est libre de partager ou non sa production. Cette lecture peut donner lieu à des échanges au sein du groupe, en toute bienveillance et dans le respect de chacun. En fin d’atelier, je transmets aux participants la bibliographie sur laquelle s’est construite l’atelier.

J’aime à dire qu’il existe (presque) autant d’ateliers d’écriture que d’animateurs.  

Pour ma part, je souscris au principe oulipien (1) énonçant l’idée que la contrainte provoque et incite à la recherche de solutions nouvelles et originales. Loin d’être « bloquante », elle permet au contraire un jaillissement d’une écriture inédite et étonnante, autant pour celui qui écrit que celui qui reçoit le texte. Comme en cuisine, avec les mêmes ingrédients, nous avons tendance à réaliser invariablement les mêmes recettes. « Mais si elles sont bonnes » me direz-vous ? Tant mieux. Mais si vous souhaitez être surpris, surprendre et décupler votre créativité, il vous faudra sortir de vos habitudes et vous risquer à d’autres méthodes. La contrainte permet cela : elle stimule l’imaginaire et ouvre les possibles.


Les ateliers proposés aux professionnels se construisent, quant à eux, en fonction des groupes de participants : leur corps de métier, le contexte d’intervention ainsi que les valeurs portées par les équipes. En cela, mes propositions sont élaborées « sur-mesure » et je m’adapte, à chaque séance, à mes interlocuteurs. Bien souvent, je propose un brainstorming préalable ou a minima, je recueille quelques premiers éléments me permettant de préparer l’intervention et m’ajuster au mieux au groupe, en fonction des besoins repérés.

Après l’accueil et la présentation, démarre l’atelier avec des pistes d’écriture permettant de « s’échauffer ». Comme pour les ateliers proposés aux particuliers, les contraintes énoncées ont pour but de libérer l’imaginaire, favoriser le lâcher prise et stimuler la créativité. Vient ensuite la production d’un texte puis la lecture au sein du groupe, si le participant l’accepte.

Ma « boite à outils » étayée par mon expérience, ma pratique et mes différentes formations, me permet d’intervenir auprès de divers professionnels, en établissement comme en entreprise. Du fait de ma double casquette, les secteurs éducatif, médico-social ou de la santé sont particulièrement intéressés par mes interventions. Pour ces professionnels, l’idée que je soutiens est de prendre soin de ceux qui, au quotidien « prennent soin » des autres.


Pour qui ?


Pour tous, sans aucune exception. En atelier d’écriture, « il n’y a pas de hors-sujet car » comme le disait Odile Neumayer « c’est vous le sujet. ». Nous sommes tous capables d’écrire. Ici, le moteur est le désir, l’idée est de prendre plaisir.   

En tant qu’animatrice, mon rôle est de soutenir le groupe mais aussi chaque participant, afin que chacun puisse faire entendre sa voix et s’affranchisse de carcans parfois limitants.


Comment ?


Les ateliers se déroulent en « présentiel » ou en « visio ».  

Le nombre de participants est de dix personnes maximum, qu’il s’agisse de professionnels ou de particuliers.

La durée minimum d’un atelier est d’une heure. Je propose également des ateliers de deux ou trois heures, en demi-journée ou journée entière, ainsi que des sessions d’ateliers d’écriture pouvant s’inscrire dans les plans de formations des établissements.


Ma spécificité 


Mes années d’éducatrice spécialisée - soutenues par mon cheminement personnel et thérapeutique -  m’ont  permis de développer des qualités d’écoute, de bienveillance, de respect et d’accueil de l’autre. L’engagement sincère qui était le mien dans l’exercice de mes fonctions précédentes se retrouve dans les ateliers d’écriture que j’anime, mis au service des écrivants que je suis amenée à rencontrer.

De par mon expérience et ma formation, je suis outillée pour animer des ateliers auprès de divers professionnels, notamment du secteur sanitaire, médico-social et éducatif. Dans le cadre de « plan de formation », des sessions d’ateliers d’écriture peuvent être organisées avec des thèmes définis au préalable par les équipes comme par exemple : la bientraitance, la difficulté de mettre en mots ou encore l’écriture, moyen d'expression favorisant le bien-être au travail.


Tarifs


Sur devis. Me contacter



Quelques avis sur mes ateliers :

Crédit photo : Abdesslam Mirdass

étoiles

« Si jamais l'envie d'écrire vous taraude depuis longtemps, n'hésitez plus. » Françoise

étoiles

« De la bienveillance, de la créativité, un rythme et une animation parfaite. » André

étoiles

« Un atelier avec Beevy c'est un moment créatif magique... » Julie

étoiles

« Il y a un avant et un après » Isabelle

étoiles

« Expérience unique, invitations à l’imaginaire ou à l’introspection grâce aux talents de «sage femme » de cette envoûtante animatrice. » Pascale

étoiles

« Deux heures de parenthèse enchantée. » Juliette

étoiles

« Excellente expérience de l'atelier d'écriture de Beevy ! Du professionnalisme, de l'inspiration et de très bons conseils ont permis de libérer la plume de chacun, à sa façon, et avec beaucoup de bienveillance. Aucun jugement mais des encouragements toujours positifs sont motivants pour poursuivre la progression. Je recommande vivement et renouvellerai l'expérience avec plaisir ! » Johanna



(1) L' « Ouvroir de littérature potentielle », généralement désigné par son acronyme « L’OuLiPo » est un groupe de recherche en littérature expérimentale fondé en 1960 par l’écrivain Raymond Queneau et le mathématicien François Le Lionnais. Les fortes contraintes d'écriture, inspirées des mathématiques et du jeu, stimulent et favorisent le jaillissement d’une nouvelle littérature.